top of page
  • Photo du rédacteurAlain Azeroual

Points sur les Marchés Financiers Septembre 2022

Dernière mise à jour : 6 déc. 2022

Un secteur en plein expansion boursière et avec de belles perspectives.


Les actions du secteur de la santé sont portées par des piliers structurels et conjoncturels majeurs. Elles profitent d’une croissance des profits supérieure à celle de la plupart des indices actions et cette tendance devrait se maintenir dans les années à venir.

Pour un portefeuille bien diversifié et investi sur le long terme, le secteur de la santé est incontournable. Pour autant, il est particulièrement vaste: biotechnologies, médicaments génériques, appareils de diagnostic, robots chirurgicaux…

Pour l’investisseur particulier, il n’est pas simple de s’y retrouver dans une telle variété d’opportunités. Dans cet article, nous vous présentons un support d’investissement accessible à tous et dédié aux grands fleurons américains, et dans une moindre mesure internationale, du secteur.


Des piliers structurels et conjoncturels

Au niveau mondial, de nombreuses innovations transforment le secteur de la santé. Elles constituent autant d’opportunités d’investissement, tant sur les nouvelles molécules que sur les avancées technologiques dans la robotique chirurgicale ou les implants. En Bourse, le secteur de la santé a généré des rendements réguliers ces dernières années, soutenus par des tendances structurelles comme le vieillissement de la population ou l’innovation.


L’Organisation Mondiale de la Santé estime que la proportion des plus de 60 ans aura doublé d’ici 2050, pour passer de 11% à 22% de la population mondiale. En parallèle, BlackRock s’attend à ce que les dépenses médicales doublent pour les 40-60 ans. On vit globalement mieux, et plus longtemps.


À cette dynamique démographique de long terme s’ajoute un levier sociétal : l’amélioration du niveau de vie, en particulier dans les pays émergents où les systèmes de santé vont s’étoffer dans les prochaines années, constituant un véritable gisement de croissance.


Les analystes d’Edmond de Rothschild s’attendent à ce que la dynamique du secteur de la santé perdure dans les prochaines années : “Nous sommes convaincus que le secteur de la santé va conserver son rythme de croissance structurelle des ventes autour de 5% au niveau mondial avec des progressions de résultats de 8 à 10% par an durant les dix prochaines années”. En guise de comparaison, la croissance économique mondiale peine à dépasser les 3,5% et le spectre de récession dans les mois à venir devrait bien sûr faire baisser ce résultat.


Le secteur de la santé est également soutenu par la capacité d’innovation des laboratoires. Vaccins, oncologie, dépendance, Alzheimer, maladies rares, dermatologie… bon nombre de percées majeures sont attendues. Les approbations de nouvelles molécules par les autorités sanitaires s’accéléraient déjà avant la pandémie.


D’un point de vue plus conjoncturel, le Covid et le dernier plan de relance américain ne sont pas à négliger non plus. Le Covid a bien sûr relancé au niveau mondial les dépenses publiques et privées dans le secteur de la santé, au sens large, et l’intérêt des investisseurs. Plus récemment, mi-août, le plan pour le climat et la santé de Joe Biden a été définitivement adopté.


Outre les 370 milliards de dollars dédiés à l’environnement, 64 milliards seront dévolus à la santé. L’objectif est de réduire les inégalités dans l’accès aux soins aux États-Unis. C’est potentiellement toute l’industrie médicale qui sera donc confrontée à de nouveaux débouchés.

En tant qu’investisseur, reste à savoir comment investir facilement sur le secteur, en particulier chez l’Oncle Sam.


Comment investir sur la santé dans les meilleures conditions ?

En fonction des sommes à consacrer, nous ferons le choix du meilleur contrat d’assurance vie ou de capitalisation sur des thématiques et des secteurs d’activité précis : luxe, santé, technologie, sécurité, matières premières, industries, métaux précieux … et sur toutes les zones géographiques, des plus classiques aux plus exotiques : France, Allemagne, Europe émergente, Japon, zone euro, États-Unis, Chine, Inde, Taïwan, Suisse, Singapour, Brésil, etc…


Plus de 680 supports sont accessibles dans le contrat pour dynamiser vos placements dans le cadre de la gestion libre, afin de diversifier votre épargne dans l’immobilier, la Bourse et le non coté.


Un contrat riche en supports :

Un fonds en euros performant. Plus de 680 fonds sélectionnés, lesquels présentent un risque de perte en capital, pour dynamiser votre placement. Vous pouvez investir sur le marché immobilier, au travers de 20 SCPI, 8 OPCI et 6 SC/SCI disponibles dans le contrat. Le versement initial minimum pour souscrire ce contrat est de 5000 € (100€ par mois pour les versements programmés).

Vous bénéficiez bien sûr de l'accompagnement personnalisé de nos Conseillers en Gestion de Patrimoine.

27 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page