top of page
  • Photo du rédacteurAlain Azeroual

Point sur les Marchés Financiers

PLACEMENTS FINANCIERS

Quels thèmes d'investissement pour 2023 ?

L'année 2022 a été pleine de rebondissements pour les investisseurs.

Pour vous aider à vous repérer et savoir quelle stratégie adopter pour vos placements, nous vous détaille les 5 thèmes d'investissement à privilégier pour les mois à venir.


L'accumulation des incertitudes économiques et géopolitiques, conjuguée à la mauvaise performance des actions et des obligations ont rendu les investisseurs, particuliers comme professionnels, extrêmement pessimistes quant à l'avenir.


Mais, c'est précisément lors des phases de pessimisme généralisé qu'il est important de se rappeler des leçons de l'Histoire. Par le passé, en effet, les points extrêmement bas de l'indice de confiance des investisseurs ont toujours précédé un fort rebond des actions.


Et, les raisons d'espérer se multiplient de part et d'autre du globe. Aux États-Unis, malgré la forte hausse des taux d'intérêt en 2022, la demande intérieure a étonnamment continué à bien résister, portée par l'importante épargne accumulée par les ménages américains en 2020 et 2021. De l'autre côté de l'Atlantique, en Europe, la rapide diminution de la consommation d'énergie par les industriels et les ménages a permis une forte réduction des prix du gaz. À cela s'ajoute la bonne tenue du marché de l'emploi qui a atteint son plus haut niveau historique au 2e trimestre 2022. En Asie, l'inflation est, quant à elle, restée sous contrôle.



Sur quels éléments peut-on s’appuyer pour définir les thèmes d'investissement pour l'année 2023 ?


Nous nous sommes basés sur différents éléments conjoncturels pour définir nos 5 thèmes d'investissement pour cette année.

En premier lieu, force est de constater que les investisseurs à la recherche de rendements sûrs ont, à l'heure actuelle, davantage de choix qu'en début d'année 2022. Autre constat : le niveau de volatilité élevé de l'ensemble des marchés financiers n'est pas près de changer.

Par ailleurs, nous sommes entrés dans une nouvelle ère marquée par une inflation structurellement plus élevée et une plus grande incertitude qu'au cours des décennies précédentes. L'inflation et les taux d'intérêt devraient diminuer par rapport aux sommets atteints lors de la décennie actuelle.

Enfin, le niveau élevé et persistant des coûts énergétiques encouragera une accélération des investissements dans la transition énergétique.

Le premier thème d'investissement aborde les sujets de l'inflation et des taux d'intérêt. Comment peut-on tirer parti du contexte inflationniste et de la hausse des taux ?


Ce thème d'investissement consiste à voir au-delà du pic d'inflation et des taux d'intérêt à long terme en anticipant leur baisse en 2023.

En 2022, nous avons assisté à un net retournement des taux directeurs des banques centrales qui ont affiché des niveaux plus élevés que les années précédentes. Dans le même temps, les taux d'inflation ont franchi des niveaux que nous n'avions plus connus depuis plus de 10 ans.

Or, le ralentissement de la demande économique qui en a résulté, l'assouplissement des tensions sur les chaînes d'approvisionnement ainsi que le tassement des matières premières devraient conduire à un apaisement des pressions inflationnistes, entraînant à leur tour une baisse des rendements obligataires à long terme.

Aussi, nous pensons que les investisseurs devraient, dans une optique d'investissement à long terme, regarder au-delà du pic d'inflation et des taux directeurs pour en saisir les opportunités, que ce soit via les actions ou les obligations.

Le second thème d'investissement pour 2023 remet sur le devant de la scène les obligations.

Après des années de politiques monétaires et budgétaires accommodantes, marquées par une volatilité et un risque quasi-nuls, les rendements obligataires étaient tombés à un niveau proche, voire même en-dessous de 0. Aussi, pour bénéficier de rendements attractifs, la seule alternative possible consistait à se porter sur les actions.

Cependant, cette époque est aujourd'hui révolue. La récente flambée des rendements obligataires a notamment créé des opportunités sur le segment des obligations pour ceux qui sont moins enclins à prendre des risques. C'est l'occasion d'investir à nouveau vers les obligations pour bénéficier de nouvelles opportunités de revenus.

Les marchés se sont montrés particulièrement volatils en 2022. Comment tirer parti de cette volatilité dans le 3e thème d'investissement pour 2023 ?


L'incertitude entourant les taux d'intérêt et le niveau d'inflation attendu ont en effet fait de 2022 l'année la plus volatile depuis plusieurs dizaines d'années, tant sur les marchés obligataires que celui des changes internationaux.


L'ère des taux zéro et de la politique accommodante des banques centrales mondiales est désormais révolue et ces dernières suivent des chemins différents pour contrôler le niveau des prix.

Qui plus est, depuis plusieurs mois, les marchés d'actions sont entrés dans une période de baisse accompagnée d'une volatilité accrue, et ce, dans un contexte de craintes grandissantes quant à l'ampleur du ralentissement économique.

Or, cet environnement crée des conditions favorables à la mise en œuvre de solutions de placements structurés, en particulier sur les marchés d'actions. Elles peuvent permettre de capter de meilleurs points d'entrée et de bénéficier du potentiel de hausse avec des stratégies de protection du capital.

Le 4e thème d'investissement s'intitule "investir dans une nouvelle ère". Depuis 2021, nous avons opéré un virage à 180 degrés, aussi bien sur le plan économique que monétaire. La pandémie de Covid-19 et les mesures de relance qui en ont résulté, l'escalade des tensions géopolitiques, tous ces éléments ont ouvert la voie à un nouvel environnement marqué par une inflation plus élevée, une pénurie d'énergie et d'autres matières premières bon marché ainsi qu'une forte hausse des taux d'intérêt, sans oublier l'inversion de la mondialisation en faveur du rapatriement d'une partie de leurs activités économiques pour les pays.


Or, ces changements ne sont pas temporaires mais bien structurels par nature. La nouvelle ère économique qui s'ouvre requiert un état d'esprit complètement différent en matière de placements financiers.

Des opportunités sont ainsi à saisir dans des secteurs aussi variés que la production et les infrastructures énergétiques, la sécurité alimentaire et la préservation de l'eau, la cyber-sécurité, la réutilisation et le recyclage et enfin, l'automatisation industrielle.

L'énergie est le point d'entrée du 5e thème d'investissement consacré à l'efficience énergétique.

En effet, le réchauffement climatique est à l'heure actuelle un fait scientifiquement prouvé. Les grandes nations mettent d'ailleurs en œuvre de nombreuses mesures pour lutter contre la pollution atmosphérique, en particulier les émissions de CO2, l'objectif étant de réduire d'au moins 55 % les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030.

Alors que cette transition suit son cours, les tensions avec la Russie et l'explosion des prix des énergies fossiles ont montré que le monde était encore trop dépendant du pétrole et du gaz. La course aux solutions alternatives et leurs mises en œuvre se sont alors accélérées.


Afin de diminuer les dépenses énergétiques et de réduire la pollution, la demande doit diminuer. Une plus grande efficience énergétique est donc nécessaire. Les acteurs les plus énergivores sont d'ailleurs encouragés à aller dans ce sens, en particulier les entreprises industrielles et celles liées au secteur des transports.

En matière de placements financiers, il convient de privilégier les fonds investis en actions spécialisées notamment sur les secteurs porteurs de l'isolation et de l'éclairage, la production et le stockage d'énergies renouvelables…

44 vues0 commentaire

Comments


bottom of page