top of page
  • Photo du rédacteurAlain Azeroual

Point sur les Marchés


L'année 2023 a été marquée par d’importants défis à l'échelle mondiale. Tandis que les États-Unis affichent une santé économique encourageante, celle de la zone euro est plus incertaine, avec certaines économies déjà plongées dans la récession.

Au cœur de cette année mouvementée, le marché des IPO (Introduction en Bourse) montre des signes d'amélioration, suscitant à la fois espoir et incertitude.

 

En outre, les scénarios pour 2024 s'esquissent avec des perspectives tant optimistes que pessimistes, suivies par les politiques monétaires de la Fed et de la BCE qui visent à maintenir l'inflation à 2%.

 

Marché des IPO et prévisions

Les marchés financiers affichent des semblants d'amélioration, notamment avec le potentiel retour des IPO en 2024.

Cependant, la prudence est de mise …Les prévisions souvent erronées par le passé, soulignant le caractère incertain de ces signaux soi-disant “positifs”…

 

Scénarios pour 2024

À l'aube de 2024, deux scénarios contrastés se dessinent.

Dans un contexte optimiste, la Fed pourrait éviter une récession malgré la baisse des taux, offrant ainsi une stabilité économique, enfin ?! 

 

À l'inverse, un scénario pessimiste envisage une baisse prématurée des taux, susceptible de relancer l'inflation et de mettre en péril l'équilibre économique mondial. Affaire à suivre…

 

Politique monétaire et baisse des taux

La FED et la BCE ont fixé leur cap sur une inflation de 2% en 2024, annonçant des baisses de taux pour atteindre cet objectif. Cette décision a des implications majeures pour les investisseurs, car la baisse des taux incite à privilégier des actifs à risque tels que les actions et les crypto monnaies. Les prévisions économiques de 2024 dépendent largement de la manière dont ces ajustements monétaires seront mis en œuvre

 

La résilience en action

En rétrospective, 2023 a été une année où les investisseurs ont craint une crise majeure, en particulier face aux hausses de taux destinées à contrôler l'inflation.

 

Cependant, la Fed et la BCE, sous la direction de Jerome Powell et Christine Lagarde, ont agi avec prudence, ajustant les taux d'intérêt directeurs pour préserver la stabilité.

 

Bien que le débat sur l'impact de ces hausses de taux ait persisté, l'économie est restée résiliante. Les entreprises ont continué à recruter, montrant une certaine robustesse de l'économie face aux ajustements des banques centrales.

 

Marché Immobilier

L'année 2023 a été symbole de turbulence voir même de crise pour le secteur immobilier, principalement due à des hausses significatives des taux d'intérêt et au resserrement du crédit par les banques.

Celles-ci ont engendré des répercussions majeures, redéfinissant le paysage du marché.

—> Retour sur les moments clés qui ont marqué cette année mouvementée

 

Hausse des taux

Le secteur immobilier a été secoué par une hausse constante des taux de crédit tout au long de l'année. Passant de 2,61 % à 4,37 % en moyenne pour les prêts sur 20 ans, cette augmentation a directement impacté les capacités d'emprunt des particuliers. 

 

Les marges des banques ont également été restreintes, conduisant à une chute vertigineuse de plus de 40 % ( c’est énorme ) de la production de crédits immobiliers.

 

Interventions du gouvernement

Face à cette crise, les réponses du gouvernement ont été initialement lentes. Cependant, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a ensuite annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des taux.

 

L'assouplissement des conditions d'accès au PTZ a été l'une des initiatives prises, bien que l'efficacité de ces mesures reste à évaluer. 

 

Évolution du marché immobilier

Le marché a connu un basculement significatif, passant d'une situation favorable aux vendeurs à un marché d'acheteurs en raison de la hausse des taux.

 

Les prix de l'immobilier ont commencé à décliner, particulièrement à Paris, où le prix au mètre carré a franchi la barre des 10 000 euros à la baisse. La tendance à la baisse des prix devrait se poursuivre en 2024, offrant un contexte propice à la négociation pour les acquéreurs potentiels.

 

Prévisions pour 2024

Bien que de nombreuses incertitudes persistent, la tendance à la hausse des taux semble s'atténuer. En 2024, la compétition entre les banques devrait favoriser une baisse généralisée des taux à partir du milieu de l'année. Cela représente une opportunité prometteuse pour les futurs acheteurs et ceux souhaitant renégocier leurs taux existants. 

 

Encore faudra-t-il que les banques y mettent du zèle…

 

En conclusion, malgré une année complexe en 2023, le secteur immobilier se prépare à des changements significatifs en 2024, portant l'espoir d'une baisse notable des taux.

 

Stock Market


Récapitulatif des performances

En 2023, les principaux indices, tels que le S&P 500, CAC 40, Nasdaq, Dow et Bitcoin, ont connu de très bonnes performances malgré un contexte économique complexe. Les préoccupations liées à l'inflation, à la crise bancaire et aux tensions géopolitiques ont persisté tout au long de l'année.

 

Les Magnificent 7 ont sauvé la mise

Les entreprises phares telles qu'Apple, Amazon, Alphabet, Microsoft, Meta, Nvidia et Tesla, connues sous le nom de 'Magnificent 7', ont été les moteurs du S&P 500. 

 

Leur adaptabilité, leur portée mondiale et position dominante les ont propulsées, représentant plus de 27% de l'indice

 

HA Conseils vous souhaite une bonne année 2024 !

En clôturant ce point sur les marchés financiers, rétrospective de l'année 2024, nous tenons à exprimer notre sincère gratitude envers nos clients et partenaires.

 

Alors que nous tournons la page sur 2023, nous vous souhaitons à tous une transition paisible vers la nouvelle année. Que 2024 vous apporte prospérité, réussite et fortune 

 

Restez informés, investissez judicieusement et au mois prochain !

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page