top of page
  • Photo du rédacteurAlain Azeroual

Actualités du mois

Dirigeant, comment préparer votre retraite ?


La préparation de la retraite doit être une étape importante, d’autant plus si vous êtes dirigeant d’une entreprise et que vous avez travaillé d’arrache-pied toute votre vie pour pouvoir profiter d’une retraite paisible. 

Pour y arriver, il est crucial de prendre le temps de bien choisir les bons placements/investissements.


En effet, les dirigeants ne prévoient pas toujours une planification financière pour leur retraite, en supposant que la vente de leur entreprise suffira. Cela peut être une option viable, mais ce n’est pas toujours le cas. Il est donc préférable d’anticiper les choses, et d’avoir une alternative au cas où l’entreprise n’atteindrait pas les performances anticipées.  

 

EFFECTUEZ EN PREMIER LIEU UN AUDIT DE VOTRE SITUATION PATRIMONIALE 

Pour identifier les meilleures stratégies pour préparer votre retraite en tant que dirigeant, il est pertinent de réaliser une évaluation complète de votre situation patrimoniale avec l’aide d’un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP). Cette démarche est essentielle, car elle permet de concevoir un plan adapté à vos besoins actuels et futurs et également adapté à votre appétence/aversion aux risques. 


Lors de l’entrevue avec votre conseiller patrimonial, vous aborderez notamment : 

·       Votre situation familiale ;

·       Vos ressources financières actuelles ;

·       La nature de votre patrimoine existant ;

·       Ainsi que vos obligations fiscales. 

L’objectif ici est de collecter toutes les informations nécessaires pour élaborer la stratégie la plus efficace afin de compenser la réduction de vos revenus à la retraite. 

 

DIRIGEANT, QUELLES SOLUTIONS ENVISAGER POUR LA PRÉPARATION DE VOTRE RETRAITE ? 

Préparer sa retraite est un sujet préoccupant pour un bon nombre de dirigeants. 

D’une part, parce que la cotisation pour la retraite est loin d’être aussi avantageuse que pour celle d’un salarié lambda. 

D’autre part, parce que la planification de la retraite peut s’avérer complexe, en raison des spécificités de chaque situation. Cependant, plusieurs solutions peuvent être envisagées pour assurer une retraite confortable. 


Le Plan d’Épargne Retraite Individuel (PERin) 

Le Plan d’Épargne Retraite Individuel est une option intéressante pour les dirigeants qui ont une Tranche Marginale d’Imposition (TMI) supérieure à 30 %. Il permet en effet de se constituer un capital sur le long terme, tout en bénéficiant d’avantages fiscaux significatifs. 


Et oui, en tant que dirigeant d’entreprise ou TNS, vous avez la possibilité de déduire jusqu’à 10% de vos revenus de l’année précédente (dans la limite de 8 PASS(1)), + 15 % sur la fraction du bénéfice imposable compris entre 1 et 8 PASS(1). Le plafond maximum étant 81 384 € pour l’année 2023. 

Par ailleurs, au moment de la retraite, les sommes accumulées peuvent être récupérées sous forme de rente ou de capital. 


Le Plan d’Épargne Entreprise (PEE) 

Toute entreprise avec au moins un salarié peut instaurer un Plan D’Épargne Entreprise (PEE). Les dirigeants peuvent également en bénéficier si l’entreprise compte moins de 250 salariés. Les fonds investis dans le PEE peuvent provenir de l’intéressement, de la participation et des versements volontaires. 


Toute entreprise avec au moins un salarié peut instaurer un Plan d’Épargne Entreprise (PEE). Les dirigeants peuvent également en bénéficier si l’entreprise compte moins de 250 salariés. Les fonds investis dans le PEE peuvent provenir de l’intéressement, de la participation et des versements volontaires jusqu’à 25% de la rémunération annuelle brute. L’entreprise peut aussi contribuer par un « abondement », qui sont limités à trois fois le montant versé par le salarié et ne doivent pas dépasser  3 138,24 €. Cette L'abondement est déductible du bénéfice net imposable. Les sommes sont généralement bloquées pendant 5 ans et offrent des avantages fiscaux, tant pour l’entreprise que pour le salarié, qui peut récupérer les fonds avec une exonération d’impôt sur le revenu et de charges sociales.


Le contrat d’assurance-vie multi support

Le contrat d’assurance-vie multi support reste également un outil incontournable pour préparer sa retraite. Il offre une grande flexibilité, notamment en termes de sortie (rente ou capital) ainsi qu’une fiscalité avantageuse et surtout idéale pour se créer un complément de revenus. 


Effectivement, si votre contrat d’assurance-vie a plus de 8 ans, vous pouvez profiter chaque année d’un abattement de plus-value sur vos rachats à hauteur de : 

·       4 600 € si vous êtes célibataire ; 

·       9 200 € si vous êtes en couple (marié ou pacsé). 

Cela permet donc de récupérer chaque mois plus de 350 €, totalement exonérés d’impôts sur le revenu !


De plus, l’assurance-vie permet une diversification de l’investissement, entre fonds euros sécurisés et Unités de Compte (UC)(2) qui n’offrent aucune garanties certes, mais qui sont potentiellement plus rentables.


Le contrat d’assurance-vie luxembourgeois est également une bonne option pour le dirigeant. Il garantit une sécurité grâce à un cadre réglementaire strict. Le souscripteur est favorisé par un super-privilège, devenant créancier de premier rang, ce qui n’est pas le cas en France… Cela offre donc la priorité pour récupérer les fonds en cas de faillite de l’assureur ou de risque systémique. 

De plus, le système juridique luxembourgeois met en place une protection robuste des investissements, avec les valeurs mobilières déposées auprès d’une Banque Agréée sous la surveillance du Commissariat aux Assurances. 


À savoir : 

Les contrats d’assurance-vie imposent un montant minimum de souscription de 125 000 €. Ce type de contrat n’est donc pas adapté à chaque bourse. 


Le Plan d’Épargne Retraite d’Entreprise Collective (PER Collectif)) 

Le PER Collectif offre aux dirigeants la possibilité de mettre de l’argent de côté pour leur futur retraite. L’accès à ces fonds est normalement réservé pour l’âge légal de la retraite, sauf dans certaines situations exceptionnelles. Par défaut, l’épargne est gérée de manière dynamique, s’orientant graduellement vers des investissements de plus en plus sûrs à mesure que la date estimée de la retraite approche. 


Les fonds pour le PER Collectif peuvent provenir de différentes sources, telles que:

·       La participation aux bénéfices de l’entreprise, 

·       Les primes d’intéressement, 

·    Le transfert de jours de vacances non utilisés ou les droits provenant d’un Compte Épargne Temps, si cela est autorisé, 

·       Des contributions volontaires. 


Si un accord d’entreprise le prévoit, un abondement de l’employeur peut également venir s’ajouter à ces contributions. 


L’investissement immobilier 

L’investissement immobilier en direct est aussi une option attractive pour les dirigeants qui cherchent à préparer leur retraite. En achetant des biens immobiliers pour les mettre en location par exemple, il est possible de se constituer un patrimoine qui génèrera des revenus réguliers. De plus, l’immobilier offre généralement une bonne protection contre l’inflation. 


Mais l’investissement immobilier ne plait pas à tout le monde, notamment à cause du temps qu’il faut y consacrer. Bonne nouvelle, pour ceux qui ne souhaitent pas gérer directement les biens immobiliers, il existe une solution:  l’investissement dans la pierre papier. 

Il est en effet possible d’investir dans des parts de Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI). C’est une alternative aux nombreux atouts. Effectivement, en souscrivant des parts de SCPI, vous n’aurez absolument rien à gérer. C’est la société de gestion qui gère la SCPI qui s’occupera de tout pour vous (gestion administrative, recherche de locataires, entretien, travaux…), en contrepartie de frais de gestion. Sachez d’ailleurs que le rendement moyen est de plus de 4%(3) depuis 2015 . Intéressant, n’est-ce pas ? 


À savoir : 

Les parts de SCPI peuvent être finançées à crédit.

De plus, il est possible d’effectuer un démembrement de part de SCPI. 

Si vous souhaitez préparer votre retraite, nous pouvons parfaitement vous aider. Contactez-nous dès aujourd’hui via le formulaire de contact ci-dessous et le Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) le plus proche vous recontactera dans les plus brefs délais. 

(1) PASS 2022 : 41 136 € ; 8 PASS 2022 : 329 088 € ; PASS 2023 : 43 992 € ;

8 PASS 2023 : 351 936 €

(2) Investir comporte des risques de pertes en capital. 

(3) Source : Aspim. Net de frais de gestion et hors prélèvements sociaux. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures

 

 

 

37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page