top of page
  • Photo du rédacteurAlain Azeroual

Actualité du mois de novembre

Dernière mise à jour : 6 déc. 2022


Epargne retraite : verser avant le 31 décembre pour réduire l'impôt


Les versements sur un PER, réalisés avant fin 2021 sont déductibles des revenus imposables déclarés en 2022.

Epargner pour votre retraite vous permet de payer moins d’impôt ! Si vous êtes détenteur d’un nouveau Plan d’Epargne Retraite (PER) ou d’anciens contrats PERP ou Madelin, les sommes versées avant le 31 décembre 2021 sont déductibles des revenus soumis à l’impôt en 2022. Avec à la clé, une économie d’impôt proportionnelle à votre tranche marginale d’imposition.


Pourquoi effectuer les versements avant le 31 décembre ?

Votre impôt à payer en 2022 est calculé sur les revenus perçus en 2021. Les versements sur un PER, sont déduits des revenus perçus lors de l’année du versement.


Important

• Le 17 décembre 2021 pour une souscription « papier ».

• Le 26 décembre 2021 pour une souscription 100 % en ligne.

Gardez également en tête que l'ouverture d'un PER entraîne un délai de rétractation légal de 30 jours, durant lequel vous n'avez pas la possibilité de procéder à des versements complémentaires. Pour les PER souscrits en fin d'année, nous vous recommandons donc de réaliser un versement initial correspondant à votre objectif d'économie d'impôt.


Combien verser avant la fin de l’année ?


Au titre de 2021, un contribuable peut déduire jusqu’à :

• 10 % de ses revenus imposables s’il est salarié (32 419 € maximum)


Ces limites peuvent néanmoins être dépassées, en bénéficiant :

• Du rattrapage des plafonds non utilisés des 3 années précédentes ;

• De la mutualisation de votre plafond avec celui de votre conjoint.


Le montant des versements déductibles qui s’applique à votre situation figure la plupart du temps sur votre avis d’imposition. Dans le cas contraire, vous pouvez le demander à votre centre des finances publiques ou sur impots.gouv.fr via la messagerie sécurisée de votre espace personnel.


A qui s'adresse le PER ?

Le plan d'épargne retraite est ouvert à tous, sans contrainte de profession. Compte tenu des caractéristiques, il s'adresse de manière plus pertinente aux personnes :


Fortement imposées, qui tombent dans et au-delà de la tranche marginale d'imposition à 30 % du barème de l'impôt sur le revenu


Le PER permet à l'épargnant qui investit pour sa retraite d'en retirer un avantage fiscal : les sommes versées sont déductibles du revenu imposable, dans la limite des plafonds légaux.

Compte tenu du fonctionnement de cet avantage fiscal, plus la tranche marginale d'imposition est élevée, plus l'impact sur les revenus imposables est important.


Exemple : j'investis 10 000 euros sur un PER en 2021. Je diminue mon impôt sur le revenu à hauteur de :

o 4 500 euros si je suis dans la tranche à 45 %

o 4 100 euros si je suis dans la tranche à 41 %

o 3 000 euros si je suis dans la tranche à 30 %

o 1 100 euros si je suis dans la tranche à 11 %



• Qui souhaitent toucher un capital au moment de leur retraite


Un des défauts des « anciens » produits d'épargne retraite de type Perp et Madelin concerne leurs modalités de sortie. Le Perp permet une sortie en capital partielle (à hauteur de 20 %) et une sortie totale seulement pour l'acquisition de sa première résidence principale.


Le PER corrige ce problème, puisqu'il permet une sortie complète en capital à l'échéance. Celle-ci est toutefois fortement fiscalisée (impôt sur le revenu pour le capital, PFU à 30 % sur les plus-values enregistrées).


Qui peuvent bloquer leur épargne sur le long terme


Hormis cinq cas d'aléas de la vie et le financement de l'achat de sa résidence principale, l'épargne placée sur un PER reste bloquée jusqu'à la retraite.

Avant d'envisager la souscription d'un PER, ou la transformation d'un produit détenu (Perp ou Madelin) en PER, il convient de vérifier si l'opération est pertinente dans votre situation fiscale et patrimoniale.


Dans tous les cas, nos conseillers sont à votre disposition pour étudier avec vous la bonne adaptation du PER avec vos objectifs et votre situation personnelles et patrimoniale.


Offre financière : Pendant la phase d'épargne


Un PER permet, au même titre que ses prédécesseurs d'accéder :

• à une large gamme de supports du plus sécuritaire au plus dynamique (du fonds en euros vers les SICAV/FCP, en passant par les SCPI, SCI…)

• à une gestion à horizon, dont l'allocation va varier en fonction de la durée qui vous sépare de votre départ en retraite.


Par défaut, les versements sont investis dans le profil Equilibre de la gestion à horizon proposée dans votre contrat.

Pour choisir, un autre mode de gestion l'adhérent devra expressément indiquer par écrit le mode choisi, ou le profil souhaité, à sa souscription ou en cours de vie de contrat.


HORIZON PRUDENT

HORIZON EQUILIBRE

HORIZON DYNAMIQUE

​Jusqu'à 10ans avant la date de liquidation

30% DE L'ENCOURS

​A partir de 10 ans avant la date de liquidation

60% DE L'ENCOURS

20% DE L'ENCOURS

​A partir de 5 ans avant la date de liquidation

80% DE L'ENCOURS

50% DE L'ENCOURS

30% DE L'ENCOURS

​A partir de 2 ans avant la date de liquidation

90% DE L'ENCOURS

70% DE L'ENCOURS

50% DE L'ENCOURS


Les profils prudent, équilibré, dynamique correspondent à la part investie en actifs présentant, respectivement, un profil d'investissement à faible risque (SRRI ≤ 3) 10 ans, 5 ans et 2 ans avant la date de liquidation d'un régime de retraite :


• Les seuils mentionnés ci-dessus s'apprécient au moment des réallocations par le gestionnaire, intervenant au minimum une fois par trimestre.


• Il doit être proposé une allocation investie dans les entreprises solidaires d'utilité sociale.

36 vues0 commentaire

Comments


bottom of page