top of page
  • Photo du rédacteurAlain Azeroual

Actualité du mois de Juin 2022

Dernière mise à jour : 6 déc. 2022

Rentrée d’argent, vaut-il mieux rembourser son prêt immobilier ou investir ?


Vous venez tout juste de recevoir une jolie rentrée d’argent. Vous en êtes très heureux, mais depuis, une question vous hante : « vaut-il mieux rembourser mon prêt immobilier ou investir cette somme ? ». Pour vous aider, HA Conseils répond à votre question.


ON REMBOURSE OU PAS ?

Rembourser ou non est une question cruciale pour la gestion de vos finances. Et pour y répondre, il est important d’étudier la chose. Effectivement, différents points sont à prendre en compte. Le montant des frais de remboursement anticipé, votre relation à l’argent, le montant des différents taux …

Le remboursement anticipé

Il est important de prendre en compte le montant des frais du remboursement anticipé. En effet, ceux-ci peuvent peser lourd sur la balance (en moyenne 3 % du capital restant dû), surtout si vous êtes en début de remboursement de prêt ! Il n’est donc pas toujours judicieux de rembourser son prêt par anticipation, que ce soit partiellement, ou totalement. Un conseil, consultez votre contrat pour connaître le montant de ces frais.

L’investissement peut passer au second plan en cas de remboursement anticipé

D’ailleurs, un remboursement anticipé n’aide pas toujours à investir. En effet, vous allez rembourser votre prêt et au premier abord, c’est une merveilleuse chose. Imaginons que vous payez chaque mois 800 € de mensualité pour votre prêt. En remboursant une partie de ce prêt par exemple, vous passeriez à 400 € de mensualité. C’est une énorme économie chaque mois !

Mais celle-ci peut être risquée pour votre désir d’investissement. En effet, la 1ère réaction que vous risquez d’avoir est de garder une partie pour investir et une autre pour vous faire plaisir. Et je peux vous assurer que dans la majorité des cas, la partie plaisir sera beaucoup plus importante que la partie investissement. N’oublions pas, nous sommes humains avant tout ! En préférant placer cet argent, vous investirez certainement beaucoup plus sur le long terme.

Comparez les taux

Les taux d’emprunt sont relativement bas depuis quelques années. Il est donc très important de les comparer aux taux de rendements. Bon, il est évident que si vous regardez les rendements des fonds euros, cela ne va pas vous faire sauter au plafond. Par contre, certains types de placements ont des rendements potentiels qui peuvent rapporter plus de 5 % (voire bien plus) chaque année (SCPI, produits structurés, immobilier locatif, placement en bourse …).

Sachez toutefois que plus le rendement potentiel est important et plus celui-ci est risqué.

L’avantage du crédit immobilier

Un crédit immobilier est un formidable effet de levier. En effet, celui-ci vous permet de développer votre patrimoine. Si vous continuez à rembourser votre prêt immobilier (car jusqu’ici, vous en étiez capable) et que vous décidez d’investir dans de l’immobilier locatif, vous pouvez de nouveau réaliser un prêt immobilier. Toutefois, il est important de faire en sorte que le loyer de cet investissement locatif paye ce nouveau prêt, histoire de ne pas vous mettre dans le rouge en cas d’impayé.

Imaginez dans 20 ans, vous serez propriétaire de votre résidence principale, et vous aurez un revenu complémentaire grâce à ce nouvel achat ! De quoi préparer votre retraite en toute sérénité !!

Une déduction des intérêts d’emprunt

Avoir un crédit dans le cadre d’un investissement locatif permet de déduire les intérêts d’emprunt de vos revenus et donc de payer moins d’impôts.

N’oublions pas les intérêts composés

Les fameux intérêts composés ! Peu de gens les connaissent et pourtant, ils sont magiques !! Pour vous expliquer le fonctionnement des intérêts composés, nous allons prendre un exemple :

Imaginons que vous placiez 1 000 € sur un compte épargne avec un taux d’intérêt annuel de 5 % (ce qui est plutôt intéressant). Au bout d’un an, vous disposerez de 1 050 €. La deuxième année, les 5 % de taux d’intérêt ne seraient pas calculés sur 1 000 €, mais plutôt sur 1 050 €. Vous disposeriez donc de 1 102.50 € sans rien faire. Sur une petite somme, l’effet n’est pas aussi bluffant. Mais imaginez avec 50 000 € ? Au bout d’une année, vous obtiendrez 52 500 €, sans bouger le petit doigt, soit 2 500 € de gain. Au bout de 10 ans, la somme passerait à 81 444.73 €, soit un gain de plus de 30 000 € !

Vous l’aurez compris, la balance penche plus vers l’investissement. Toutefois, il se peut que cette rentrée d’argent vous brûle les doigts. Et il serait vraiment dommage de dépenser ces liquidités dans des achats impulsifs et futiles alors qu’il pourrait vous permettre d’investir et de développer votre patrimoine. N’hésitez pas à faire appel à un Conseiller en Gestion de Patrimoine. Celui-ci vous aidera à réaliser les bons choix, en toute objectivité et sans jugements.

LES SOLUTIONS QUI S’OFFRENT À VOUS EN PRÉFÉRANT INVESTIR

  • Créez-vous une épargne de précaution en premier lieu

Avant de commencer à investir, créez-vous une épargne de précaution. Celle-ci est indispensable pour éviter de se mettre en difficultés financières en cas de panne de véhicule, de panne de machine à laver… Cette épargne doit être disponible à n’importe quel moment, et doit contenir, dans l’idéal, l’équivalent de 2 ou 3 mois de salaire.

  • Investissez dans un second bien immobilier

Après avoir créé votre épargne de précaution (quel soulagement !), pourquoi ne pas investir dans l’immobilier locatif. En effet, en achetant un logement et en le mettant en location, vous développerez votre patrimoine. De plus, cela vous permettra d’avoir des revenus complémentaires, histoire de préparer votre retraite par exemple (double soulagement !!).

  • Diversifiez vos investissements !

On ne le dit jamais assez, mais l’important dans l’investissement est de diversifier ! Pensez donc à garder une partie de votre épargne pour l’investir dans des placements financiers. OPCVM, produits structurés, ETF, fonds euro, SCPI … Il existe plusieurs types de placement financiers. Chacun ayant leurs spécificités, il est primordial de contacter un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) pour être sûr de choisir la ou les meilleures solutions d’épargne en fonction de vos projets et de votre profil de risque. En effet, si vous êtes de nature prudente, un CGP ne vous conseillera pas d’investir la totalité de vos liquidités dans des placements à risque. A l’inverse, si vous aimez le risque, le fonds euros ne sera certainement pas le placement idéal pour vous, du moins pas pour la totalité de votre épargne.

  • Et faites-vous plaisir !!

Il est bien évidemment important de miser sur la sécurité financière. Mais accordez-vous aussi quelques plaisirs !! Profitez de cette rentrée d’argent pour vous offrir quelque chose qui vous ferait beaucoup de bien (un séjour à l’étranger, une journée dans un spa, une journée shopping, un vol en ULM …). Car ne l’oublions pas, on a qu’une vie, et elle passe très vite !!

58 vues0 commentaire

Comments


bottom of page