H.A CONSEILS
24 rue du Commandant Faurax
69006 Lyon


09 72 10 39 22
06 25 00 60 33


Le plan d'épargne en actions

Le plan d’épargne en action (PEA) est un produit d’épargne réglementé. Il permet d'acquérir des titres d'entreprises européennes tout en bénéficiant, sous certaines conditions, d’une exonération d’impôt sur le revenu.

Il existe 2 types de PEA :

  • Le PEA classique dont le plafond de versement est fixé à 150 000 €
  • Le PEA-PME, dédié aux investissements dans les petites et moyennes entreprises et de taille intermédiaire. Son plafond est de 225 000 € depuis la loi PACTE du 22 mai 2019. Un PEA-PME est constitué de titres d'entreprises de moins de 5 000 salariés et réalisant un chiffre d'affaires inférieur à 1,5 milliards d'euros.

Ces 2 PEA sont cumulables mais la somme versée sur ces plans par un même titulaire ne doit pas dépasser 225 000 € pour une personne seule. En cas de cumul, le plafond du PEA classique ne doit toutefois pas excéder 150 000 €. L'épargnant doit donc moduler la réparation entre ces 2 plans.

Qui peut ouvrir un plan d’épargne en actions (PEA) ?

Toute personne majeure peut ouvrir un PEA à condition d’être domiciliée fiscalement en France et dans la limite d’un plan par personne. Les couples mariés ou pacsés peuvent en ouvrir un par conjoint. La loi PACTE permet désormais aux enfants majeurs rattachés au foyer fiscal de leurs parents d'ouvrir un PEA : le PEA Jeunes dont le plafond est limité à  20 000 €. Ce montant vient en déduction du plafond autorisé des parents.

Le PEA peut être ouvert auprès d’un établissement bancaire. La date d’ouverture correspond à la date du 1er versement sur le PEA. En sa version assurance, le PEA peut aussi être ouvert auprès d'une compagnie d'assurance et se matérialise sous la forme d'un contrat de capitalisation.

Comment fonctionne un plan d’épargne en actions (PEA) ?

Le PEA fonctionne avec un compte en espèce et d’un compte-titres associés. Chaque versement alimente le compte en espèce qui permet d’acheter des titres qui sont alors inscrits sur un compte-titres. Les gains sont versés sur le compte en espèce. Les versements sont librement déterminés. Ils doivent obligatoirement être effectués sous la forme numéraire (espèces, chèque ou virement).

Les sommes versées sur le PEA peuvent directement être investies dans les titres suivants :

  • Les actions, certificats d’investissement, part de SARL
  • Les parts d’organismes de placements collectifs (OPCVMSicav, etc.).

La loi PACTE ouvre le PEA-PME aux titres émis dans le cadre du financement participatif : titres participatifs, obligations à taux fixes notamment.

Un doute sur un titre pour votre PEA ?

Consultez le descriptif du titre que vous souhaitez acquérir sur un site internet de bourse ou dans un journal spécialisé pour savoir s'il est éligible au PEA.

Quelle est la fiscalité du plan d'épargne en actions ?

Pendant le déroulement du PEA

Les gains (dividendes, plus-values) procurés par les placements effectués dans le cadre du PEA sont exonérés d’impôt sur le revenu à condition de ne pas être retirés du plan.

Retraits anticipés et rachat sur un PEA

L’imposition des gains générés par le PEA dépend de la date de déblocage des fonds.

En cas de retrait ou de rachat avant l’expiration de la 5ème année à compter de l’ouverture du PEA, les gains réalisés sont imposés au prélèvement forfaitaire unique (PFU) également connu sous le nom de « flat tax ».

En cas de retrait, rachat ou clôture du PEA après 5 ans, les gains réalisés sont exonérés d’impôt sur le revenu. Ils restent cependant soumis aux prélèvements sociaux au taux global de 17,2 % (CSG, CRDS).

Le PEA-PME a le même régime fiscal que le PEA classique.

Clôture du plan d'épargne en actions (PEA)

La loi PACTE assouplit les conditions de retrait des fonds sur le PEA. Il est désormais possible d'effectuer des retraits partiels après les 5 ans d'existence du PEA sans clôture ni blocage des versements. Cette disposition s'applique également aux PEA de moins de 5 ans dans certaines circonstances exceptionnelles (cas de licenciement, invalidité, mise à la retraite anticipée...).

Le PEA peut se clôturer dans les conditions suivantes :

  • Retrait total ou partiel avant 5 ans (sauf cas de retrait autorisés)
  • non-respect des conditions de fonctionnement du PEA (par exemple dépassement des plafonds de versement)
  • Retrait après 5 ans de la totalité des sommes ou valeurs et conversion des capitaux en rentre viagère
  • Décès du titulaire.